Bonjour , Bienvenue sur TOAFRICA.NET.
Centre des Membres Connexion Inscription Gratuite

Investissements de la Chine en Afrique : le China-Africa Development Fund

       Date: 2011-10-13

    Balise: Investissements, Chine Afrique

Résumé: On vient d’apprendre ces jours-ci que le CAD Fund se propose, aux côtés du Bosai Minerals Group chinois, de construire une raffinerie d’alumine de 1,5 million t/an à Awaso, au Ghana et par là …

The China-Africa Development Fund (CAD Fund) monte en puissance sur le continent africain. En Mai 2010, celui-ci démarrait son deuxième round de capital, avec l’objectif de lever jusqu’à 2 milliards $ sur 3 ans. Le capital devrait permettre la construction d’infrastructures, des projets agricoles, industriels et d’électricité.

On vient d’apprendre ces jours-ci que le CAD Fund se propose, aux côtés du Bosai Minerals Group chinois, de construire une raffinerie d’alumine de 1,5 million t/an à Awaso, au Ghana et par là même de faire renaître la filière bauxitique du pays. Le déploiement de la filière bauxitique prévoit 1,2 milliard $ d’investissements.

L'un des premiers accords signés au Ghana par le CAD Fund portait sur la construction d'une centrale thermique de 800 MW avec Shenzhen Energy, en 2008. Mais le projet n’a pas encore démarré.

Investissements de la Chine en Afrique : le China-Africa Development Fund

Investissements de la Chine en Afrique : le China-Africa Development Fund

Le CAD Fund a commencé avec 1 milliard $, financé par la China Development Bank Corp en 2007, suite à une promesse faite par le président Hu Jintao, lors d’un sommet sur la Coopération Chine Afrique à Pékin en 2006.

Le fonds prévoit jusqu’à 5 milliards $ pour l’ensemble de ses projets et il a ouvert des bureaux à Johannesburg en Mars 2009 et à Addis Abbéba. En Afrique du Sud il a réussi à se positionner dans le platine en devenant le partenaire de Jinchuan, qui a repris 51% de Wesizwe en mai, il rencontre par contre des difficultés dans l'or.

Le Fonds a facilité des projets en Afrique comme la fabrication de feuilles de verre, une cimenterie en Ethiopie, une station thermale au Ghana, du minerai de fer au Liberia et des parcs industriels en Egypte.

Li Dongya, le directeur des opérations au CAD Fund. Il ajoutait que le Fonds a investi pas moins de 140 millions $, rien qu’en 2009 (L’investissement total de la Chine en Afrique était de 1,3 milliard en 2009).

« Nous sommes un fonds orienté marché mais nous ne pouvons faire des bénéfices sur chacun des projets rapidement compte tenu des difficultés inattendues sur le continent (africain) pour des investisseurs étrangers et de l’état des infrastructures, ajoutait M. Li Dongya.


Ajouter un article

Guidage de Service
Facebook Twitter LinkedIn Digg Sina Weibo RSS Feed SiteMap XML Print