Bonjour , Bienvenue sur TOAFRICA.NET.
Centre des Membres Connexion Inscription Gratuite

La Chine et l 'Inde électrisent le Burundi

       Date: 2011-10-13

    Balise: Chine, Inde, électriser, Burundi

Résumé: La centrale assure près de 30% de la consommation d'électricité de Bujumbura, la capitale, et 40% de la production d'électricité hydroélectrique nationale de la REGIDESO.

La Chine et l’Inde électrisent le Burundi

Les autorités burundaises viennent d’annoncer la fin des travaux de réhabilitation de la centrale hydroélectrique de Mugere (8MW) située dans la province de Bujumbura, réalisés par la China Communications Construction Company.

pour environ deux millions $. Les travaux de réhabilitation ont été menés conjointement avec la Chinese First Highway Engineering Company et la Régie de production et de distribution des eaux et d'électricité au Burundi (REGIDESO).

La Chine et l 'Inde électrisent le Burundi


La centrale assure près de 30% de la consommation d'électricité de Bujumbura, la capitale, et 40% de la production d'électricité hydroélectrique nationale de la REGIDESO.

Outre les travaux de réhabilitation, l'ambassadeur de Chine au Burundi, M. Yu Xuzhong a annoncé la prise en charge pour une formation de suivi de la gestion technique de la centrale, en Chine, de 20 techniciens de la REGIDESO.

M. Yu Xuzhong a de plus informé les autorités du Burundi que la Chine avait proposé d'assister techniquement deux autres centrales sur la rivière de Ruvyironza près de la province de Gitega et sur la rivière de Gitonge près de la province de Muramvya au centre du pays.

L’Inde n’est pas en reste. Elle a en effet proposé au Président de la République du Burundi, M.Pierre Nkurunziza, lors d’un voyage officiel de ce dernier en Inde en Septembre 2010, de financer la construction de la centrale hydroélectrique de Kaburantwa (20 MW), à moins de 60km de Bujumbura.

«L’Inde a gentiment accepté d’assurer le financement d’une centrale hydro-électrique à Kaburantwa et d’intervenir dans les domaines du tourisme, de l’éducation, des TIC et des infrastructures », déclarait-il à son retour.

M. Pierre Nkurunziza s’est aussi vu remettre, lors de son voyage en Inde, le prix « Etoile brillante d’Afrique » décerné par la Fondation de l’unité internationale.


Ajouter un article

Guidage de Service
Facebook Twitter LinkedIn Digg Sina Weibo RSS Feed SiteMap XML Print