Bonjour , Bienvenue sur TOAFRICA.NET.
Centre des Membres Connexion Inscription Gratuite

La Tanzanie espère davantage d'investissements chinois dans son secteur agricole

       Date: 2012-02-23

    Balise: Tanzanie, invertissements chinois, secteur agricole

Résumé: La Tanzanie espère davantage d'investissements chinois dans son secteur agricole

"La Tanzanie remercie la Chine pour ses investissements et en espère davantage dans le domaine de l'agriculture, afin de renforcer la coopération bilatérale et de développer la production alimentaire", a déclaré lundi à Dar es Salaam le ministre tanzanien de l'Agriculture, de la Sécurité alimentaire et des Coopératives Stephen Masatu Wasira.

Dans une interview par téléphone à Xinhua, M. Wasira a salué la bonne coopération et la mise en oeuvre efficace des projets de coopération bilatérale dans le secteur agricole.

"Lors de la visite en Tanzanie du président chinois Hu Jintao en février dernier, les gouvernements tanzanien et chinois ont signé une série d'accords dont un sur le développement et la coopération dans le secteur agricole", a indiqué le ministre.

Il y a actuellement plusieurs projets agricoles chinois à l' oeuvre dans ce pays d'Afrique orientale, dont une grande exploitation agricole dans la région de Morogoro dans l'est du pays, a noté M. Wasira.

Nous souhaiterions inviter davantage d'entreprises chinoises à investir dans les ressources précieuses et limitée de la Tanzanie afin de renforcer la production agricole et sa commercialisation", a-t-il déclaré.

Il a également observé que les deux parties maintenaient une communication efficace sur le développement et la mise en oeuvre de la création d'un centre de démonstration des technologies agricoles en Tanzanie, projet qui figurait dans les mesures en huit points annoncées lors du forum de coopération Chine-Afrique de 2006 à Beijing.

Concernant la politique nationale de "L'Agriculture d'abord" en Tanzanie, le ministre a expliqué que ce secteur revêtait une grande importance dans l'économie du pays, en particulier dans le contexte d'actuelle crise financière et dans la résolution de la crise alimentaire, car environ 80% des 44 millions d'habitants de la Tanzanie dépendent de l'agriculture, et 95% de la nourriture dans ce pays est produite par l'agriculture.

"Cette politique n'est pas qu'un slogan, elle est bien réelle, et vise à développer la production de céréales", a-t-il noté, ajoutant que l'agriculture dans son pays était confrontée au défi que représentent les faibles précipitations, et que la Chine pouvait aider la Tanzanie dans le domaine des technologies d' irrigation.

Le ministre a également observé que son pays connaissait un petit nombre d'investissements internationaux dans le domaine de l' agriculture, y compris des projets de plantation de cane à sucre financés par l'Afrique du Sud et l'île Maurice, ainsi qu'une aide des Etats-Unis et de la Grande-Bretagne pour la production de riz en Tanzanie.

"Il existe un vieux dicton chinois, qui dit que donner un poisson à un homme est moins bien que de lui donner un filet de pêche, car ainsi il pourra continuer de pêcher au lieu de demander du poisson", a conclu M. Wasira.

Les programmes agricoles financés par les partenaires de développement en Tanzanie comprennent des programmes de développement portant sur les services financiers ruraux, l' élevage de bétail et les systèmes de commercialisation des produits agricoles, financés notamment par le Fonds pour le développement de l'agriculture.


Ajouter un article

Guidage de Service
Facebook Twitter LinkedIn Digg Sina Weibo RSS Feed SiteMap XML Print