Bonjour , Bienvenue sur TOAFRICA.NET.
Centre des Membres Connexion Inscription Gratuite

Afrique du Sud : Transnet va investir € 29 milliards dans les infrastructures

       Date: 2012-04-17

    Balise: transnet, 29 milliards, infrastructures

Résumé: En outre, l’entreprise souligne que ce transfert modal permettra de décongestionner les axes routiers et de réduire significativement les émissions de carbone.

Dans un communiqué en date du 10 avril, l’entreprise publique sud-africaine Transnet a annoncé un investissement record de 300 milliards de rands (près de € 29 milliards) sur sept ans au travers du programme Market Demand Strategy (MDS), officiellement lancé par le président Jacob Zuma le 09 février 2012.

Qualifié d’ « axe central de la stratégie de croissance du gouvernement à travers l’investissement dans les infrastructures », le MDS va se concentrer sur le développement des infrastructures portuaires, des oléoducs et plus particulièrement sur celui du réseau ferré du pays qui, à lui seul, représentera les deux tiers (205 millions de rands) de l’enveloppe globale.

Le fret ferroviaire 75 % moins cher que le routier

D’après Transnet, « le MDS va propulser Transnet Freight Rail (TFR) […] parmi les 5 plus grandes compagnies mondiales de fret ferroviaire ».

L’objectif du groupe public est en effet de faire passer le volume de fret transporté par sa filiale de 200 millions de tonnes actuellement à 350 millions de tonnes d’ici à 2019 et, dans le même temps, d’accroître la part de marché de TFR sur ce créneau de 79 à 92 %.

Une augmentation qui aura « un impact majeur sur la réduction des coûts » conformément à plusieurs études commandées par Transnet. Ces études révèlent que le fret ferroviaire sud-africain est en moyenne 75 % moins cher que le fret routier.

En outre, l’entreprise souligne que ce transfert modal permettra de décongestionner les axes routiers et de réduire significativement les émissions de carbone.

Aussi ambitieux dans les autres secteurs, Transnet annonce que la capacité du trafic de conteneurs dans les ports va quasiment doubler (de 4,3 millions à 7,6 millions d'EVP) et celle des oléoducs augmenter de 3 milliards de litres pour atteindre 20 milliards de litres en 2018/2019.

L’impact de cet investissement massif devrait ainsi lui permettre un quasi-triplement de son chiffre d'affaires en sept ans, de 46 milliards à 128 milliards de rands. L’entreprise a également annoncé que l’ensemble de ce programme devrait permettre la création 588 000 emplois directs et indirects.


Ajouter un article

Guidage de Service
Facebook Twitter LinkedIn Digg Sina Weibo RSS Feed SiteMap XML Print