Bonjour , Bienvenue sur TOAFRICA.NET.
Centre des Membres Connexion Inscription Gratuite

FAO : L'Afrique discute de la création d'un fonds pour la sécurité alimentaire

       Date: 2012-05-02

    Balise: Afrique, création, fonds, sécurité alimentaire

Résumé: FAO : L'Afrique discute de la création d'un fonds pour la sécurité alimentaire

La création d'un fonds africain d'affectation spéciale pour soutenir la sécurité alimentaire en Afrique a été discutée lors de la Conférence régionale pour l'Afrique de l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO), qui s'est déroulée la semaine dernière à Brazzaville, en République du Congo.

En complément de la mobilisation des ressources internationales, ce Fonds d'affectation spéciale mobiliserait des ressources sur le continent pour combattre la faim et permettrait également d'intensifier les activités couronnées de succès pour prévenir et répondre aux crises alimentaires et agricoles dans la région, a précisé la FAO dans un communiqué de presse publié lundi.

A la veille de la Fête internationale du travail, le président burundais Pierre Nkurunziza a annoncé lundi, dans un discours à la nation, la détaxation de 13 produits vivriers à partir du 15 mai jusqu'au 31 décembre 2012.

Au cours de cette période, le manioc, la farine de manioc, les grains de maïs et la farine qui en dérive, la farine panifiable, les poissons fumés (Indagala et Umukeke), les arachides, les haricots, les pommes de terre, le riz, les oignons et l'huile de palme seront détaxés. 

Avec cette détaxation, le gouvernement fera un manque à gagner de plus de 10 milliards de francs burundais (plus de 7 millions de dollars) qui auraient dû servir aux autres projets de développement", a souligné le président Nkurunziza.

 TUNIS - Le président Moncef Marzouki et le chef du gouvernement Hamadi Jebali se sont adressés lundi dans la soirée au peuple tunisien, à l'occasion de la célébration de la Tunisie de la fête internationale du Travail (1er mai). 

"Aujourd'hui la Tunisie a besoin des sacrifices de toutes les catégories sociales d'autant plus qu'un développement durable pour le pays serait tributaire d'un capital national solide sans trop compter sur les aides extérieures", a souligné M. Marzouki dans son discours transmis directement sur la télévision tunisienne (Tunis 1). De son côté, le chef du gouvernement tunisien a insisté sur l’aspect symbolique de la célébration de la "journée internationale des Travailleurs", comme l'a appelé M. Jebali dans son discours télévisé.

CONAKRY - A l'image de plusieurs pays africains, la Guinée est invitée à prendre part au 10e salon français dédié au Petites et moyennes entreprises (PME), prévu pour le 28 juin dans la capitale françaises.

Pour faire preuve de ses potentialités d'affaire et d'investissement dans le développement local du pays, a dit lundi, le président du patronat guinéen, Ismaël Keita. Selon lui, cette participation de la Guinée est une opportunité d'ouverture et de rencontre pour les acteurs économiques qui évoluent dans les petites et moyennes entreprises.

Afin de nouer des relations d'affaires solides avec les acteurs économiques et politiques de la France et des autres pays de l'Europe et du Moyen-Orient. A travers sa présence au 10e salon, la délégation guinéenne pourra rencontre des partenaires potentiels et bénéficier d'une tribune dans les medias français et ceux du monde dans le cadre de la promotion de son image de marque, estime les organisateurs.


Ajouter un article

Guidage de Service
Facebook Twitter LinkedIn Digg Sina Weibo RSS Feed SiteMap XML Print