Bonjour , Bienvenue sur TOAFRICA.NET.
Centre des Membres Connexion Inscription Gratuite

Afrique du Sud : une taxe carbone en préparation

       Date: 2012-05-15

    Balise: taxe carbone, préparation

Résumé: Le pays de Nelson Mandela fait ainsi preuve d’un volontarisme politique en matière de lutte contre le changement climatique.

Le pays de Nelson Mandela fait ainsi preuve d’un volontarisme politique en matière de lutte contre le changement climatique.

Cet engagement peut compenser une autre réalité. L’Afrique du Sud est le principal pollueur d’Afrique car son secteur électrique est à l’origine de 55 % des émissions totales de CO2 du pays. Le charbon est en effet l’énergie la plus utilisée pour cette production d’électricité.

 L’information n’a pas fait grand bruit. Il s’agit pourtant d’une mini révolution sur le continent. C’est en février que l’Afrique du Sud a annoncé l’entrée en vigueur d’une taxe carbone pour contribuer au mouvement mondial de réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES) et limiter la pollution au niveau national.

Le pays compte donc réduire 34 % de ses émissions de CO2 à l’horizon 2020 et jusqu’à 42 % en 2025. A cette échéance l’ambition de réduction est de 90 % des émissions de CO2 du secteur électrique.

L’atteinte de ces objectifs ambitieux passe par un recours à la fiscalité carbone. Pour étudier cette éventualité et les répercussions sur le PIB et l’emploi que le séminaire « l’économie (et la politique) derrière la taxe carbone en Afrique du Sud » a été organisé le 3 avril dernier par la Direction des affaires économiques et sociales des Nations unies.

D’après Konstantin Makrelov, de la Trésorerie nationale de l’Afrique du Sud «la taxe sur le carbone mettrait de la pression à court terme sur certains secteurs. Le prix de l’électricité augmentera probablement d’environ 300% de 2007 à 2015.

L’impact sur le PIB sera relativement faible. En 2025, il y aura une très faible baisse de la croissance du PIB, et si nous avons une taxe sur le carbone basée sur la consommation, l’impact sur le PIB sera encore plus faible.


Ajouter un article

Guidage de Service
Facebook Twitter LinkedIn Digg Sina Weibo RSS Feed SiteMap XML Print