Bonjour , Bienvenue sur TOAFRICA.NET.
Centre des Membres Connexion Inscription Gratuite

Commerce extérieur : Un document de politique économique et sociale en cours jusqu’en 2015

       Date: 2012-06-04

    Balise: document politique économique, Commerce extérieur, 2015

Résumé: Le Sénégal a élaboré un Document de politique économique et sociale (DPES, 2011-2015), d’un coût global de 870 millions de francs Cfa, a indiqué Cheikh Sadibou Seck, directeur du Commerce ex…

Le Sénégal a élaboré un Document de politique économique et sociale (DPES, 2011-2015), d’un coût global de 870 millions de francs Cfa, a indiqué Cheikh Sadibou Seck, directeur du Commerce extérieur, vendredi à Saly-Portudal (ouest) où il présentait les objectifs stratégiques de ce document.

Selon lui, la Direction du commerce extérieur a été invitée à faire le bilan de l’exécution du deuxième Document stratégique de réduction de la pauvreté (DSRP II) pour la période 2006-2010 et de définir ses orientations stratégiques pour la période 2011-2015.

"Le département du Commerce extérieur doit chercher à faire figurer dans le Document de politique économique et sociale, le maximum de programmes et projets pour la période 2011-2015. C’est dans ce cadre que la Direction du commerce a élaboré ses objectifs stratégiques pour la période 2011-2015", a souligné M. Seck.

Sur la période 2011-2015, la Direction du commerce extérieur s’est fixée des objectifs dont la réalisation des actions prioritaires concernant l’augmentation du volume des exportations des biens et services, avec l’accroissement et la diversification de l’offre d’exportation sénégalaise, a-t-il expliqué.

Cela passe par l’augmentation des capacités productives des entreprises locales, l’augmentation du volume des exportations sénégalaises vers les pays de l’OCI, de la CEDEAO ainsi que la promotion de l’accès et de la consommation des produits locaux, a indiqué Seck.

Il s’agit aussi de négocier, de mettre en œuvre, de suivre et d’évaluer des accords commerciaux porteurs de développement, en mettant en exergue le partenariat économique avec l’Union européenne avec la finalisation de l’Accord de partenariat économique (APE), la participation active aux négociations du programme Doha pour le développement, a expliqué le directeur du Commerce extérieur.

A cela s’ajoutent la réalisation des études sur les positions stratégiques que le Sénégal doit défendre à l’UEMOA, à la CEDEAO où à l’OMC et l’évaluation des préférences commerciales unilatérales dont bénéficie le Sénégal (TSA, AGOA, etc.) et les autres types d’accord, a-t-il dit.

La Direction du commerce extérieur veut aussi promouvoir la facilitation des échanges, avec la mise en place d’un système d’information commercial (site web et une revue mensuelle sur les tendances du commerce extérieur), le suivi et l’évaluation de la mise en œuvre de l’accord de l’OMC, en négociation, sur la facilitation des échanges et le renforcement de la fluidité des échanges commerciaux en Afrique de l’Ouest.

Il est prévu également de renforcer la diplomatie commerciale par la mise en place d’un système de veille commerciale, une plus grande implication des agents de la Direction du commerce extérieur aux grandes commissions mixtes entre le Sénégal et les pays tiers.

Il est prévu de doter la Direction du commerce extérieur en moyens matériels et humains suffisants, selon toujours le Document de politique économique et sociale .


Ajouter un article

Guidage de Service
Facebook Twitter LinkedIn Digg Sina Weibo RSS Feed SiteMap XML Print