Bonjour , Bienvenue sur TOAFRICA.NET.
Centre des Membres Connexion Inscription Gratuite

Les tendances de consommation spécifiques à l'Afrique Subsaharienne

       Date: 2012-06-28

    Balise: Afrique, Afrique Subsaharienne

Résumé: Selon le rapport annuel 2011 de la Banque Africaine de Développement, un tiers de la population africaine, soit 313 millions de personnes, fait partie de la classe moyenne.

Selon le rapport annuel 2011 de la Banque Africaine de Développement, un tiers de la population africaine, soit 313 millions de personnes, fait partie de la classe moyenne. En Afrique Subsaharienne, la moitié de la population survit avec 1 dollar par jour, et 25% avec 2 dollars.

Mais 10 % des subsahariens dépensent quotidiennement 4 dollars et 15% au moins 10 dollars. Cette frange de la population a atteint 95 millions de consommateurs urbains qui ont dépensé 327 milliard de dollars en 2010, selon les estimations de la PROPARCO, la branche de l’Agence Française de Développement (AFD) qui finance les activités privées.

A côté de  cette classe moyenne, il y a une “petite prospérité “ qui émerge, ce phénomène est  visible depuis deux ans seulement. Ce sont des individus qui cumulent plusieurs activités, souvent dans l’informel et qui sont parvenus à sortir de la très grande pauvreté.

Ils dégagent un revenu qu’ils  investissent, hors de l’alimentaire et du logement de base, dans des produits plus sophistiqués de santé, d’éducation, en carte d’abonnement d’éléctricité, etc. 

une classe intermédiaire de près de 300 millions de personnes, qui dépense de 2 à 9 dollars par jour. L’émergence de cette « petite prospérité » pose les premières bases d’une société de consommation.

Le marketing s’adapte à cette nouvelle donne en créant de nouveaux moyens de distribution, en adaptant les produits et services et en modernisant la politique client.

Dans ce contexte, une nouvelle manière de consommer est en train de se développer dont l’analyse des tendances  indique les courants émergents en train de s’installer.

De nouveaux modes de distribution viennent compléter les canaux traditionnels, ce qui contribue à transformer la consommation. Le mode d’achat basé sur la négociation du prix tend à s’effacer pour laisser la place à une stratégie  de prix de vente conseillé qui donne au consommateur le pouvoir d’exiger le juste prix au boutiquier. Les modèles promotionnels  s’installent  également, et le consommateur averti attend ces promotions pour acheter.

Depuis quelques années émerge également une offre de produits locaux qui se modernise, se distingue, devient compétitive et correspond à une attente éthique des consommateurs. Parallèlement, l’offre de produits importés s’élargit, devient plus accessible, tout en s’ouvrant  à un mode de consommation mondialisé avec l’accès aux grandes marques internationales.

La fidélisation de la clientèle est un phénomène récent et encore peu développé. Mais de grandes enseignes, comme Casino au Sénégal, proposent des cartes de fidélité.

2 Pages Courant:1 Première Précédent Suivant Dernière Aller à la Page


Ajouter un article

Guidage de Service
Facebook Twitter LinkedIn Digg Sina Weibo RSS Feed SiteMap XML Print