Bonjour , Bienvenue sur TOAFRICA.NET.
Centre des Membres Connexion Inscription Gratuite

Les femmes africaines réunies en sommet économique au Nigeria

       Date: 2012-07-16

    Balise: femmes africaines, sommet économique

Résumé: Des femmes venues de tous les pays d'Afrique, réunies pour un sommet de deux jours à Lagos, la capitale économique du Nigeria, ont appelé vendredi à une plus grande participation des femmes au…

 Des femmes venues de tous les pays d'Afrique, réunies pour un sommet de deux jours à Lagos, la capitale économique du Nigeria, ont appelé vendredi à une plus grande participation des femmes au développement économique du continent.

Dans son discours d'ouverture, la ministre nigériane des Finances, Ngozi Okonjo-Iweala, a déclaré que l'accès des femmes au crédit était la clé du développement économique de l'Afrique où les femmes constituent la moitié de la population.

"Les femmes représentent le troisième plus grand marché émergent du monde. Si vous investissez dans les femmes, vous investissez dans l'humanité entière", a affirmé Mme Okonjo-Iweala, économiste reconnue et première Africaine ancienne candidate à la direction générale de la Banque mondiale.

La réunion, qui prendra fin samedi, a été organisée par l'ONG Nouveaux visages, Nouvelles voix, une association de femmes africaines professionnelles des finances et des affaires dirigée par Graca Machel, épouse de l'ancien président sud-africain Nelson Mandela, héros de la lutte contre l'apartheid.

L'ONG, en partenariat avec la Banque africaine de Développement, réunit des leaders africains pour discuter du développement du rôle des femmes qui opèrent dans le domaine des finances.

"Si nous voulons pousser notre développement, nous devons investir dans les femmes. Nous manquerons une très bonne occasion en Afrique si nous n'investissons pas dans les femmes et les filles", a insisté Mme Okonjo-Iweala.

Elle a ajouté qu'il fallait créer une situation favorable à l'émergence des femmes en tant qu'entrepreneurs et décideurs en Afrique et qu'il fallait repousser les blocages à cet objectif.

Des questions telles que la mortalité des femmes qui accouchent, le manque d'accès à l'éducation, l'inégalité entre les sexes et l'absence d'accès au pouvoir politique devraient être résolues si l'on veut que les femmes accèdent au pouvoir économique, a-t-elle estimé.

Plusieurs femmes responsables dans la banque, l'industrie et des militantes féministes doivent intervenir lors de ce sommet, selon le programme officiel.Un premier sommet avait été organisé en 2010 à Nairobi, la capitale du Kenya.


Ajouter un article

Guidage de Service
Facebook Twitter LinkedIn Digg Sina Weibo RSS Feed SiteMap XML Print