Bonjour , Bienvenue sur TOAFRICA.NET.
Centre des Membres Connexion Inscription Gratuite

La Banque africaine de développement d'investissement de 1,2 milliard de dollars

       Date: 2012-08-17

    Balise: africaine développement Banque, développement Banque d'investissement

Résumé: La Banque africaine de développement (BAD) continue ses annonces dans le domaine des infrastructures, présentées comme clés pour le développement des capacités de résilience du continent face…

La Banque africaine de développement (BAD) continue ses annonces dans le domaine des infrastructures, présentées comme clés pour le développement des capacités de résilience du continent face aux désordres économiques exogènes.

Samedi soir, à Nairobi, Gabriel Negatu, directeur régional de la BAD pour l'Afrique orientale, a présenté la stratégie de la BAD.

Cette dernière vise notamment à stimuler le commerce intra-régional et à attirer les investissements étrangers en encourageant la mise en place de partenariats économiques propres à consolider les initiatives d'intégration dans la région : « Le renforcement du commerce intra-africain est une solution à long terme aux futurs chocs extérieurs », a-t-il estimé, cité par la MAP, l'agence de presse marocaine.

Le fait d'annoncer cette stratégie à Nairobi n'est pas un hasard. En effet, la Communauté d'Afrique de l'est (EAC) a pris de l'avance sur les autres blocs régionaux africains dans la mise en place d'un marché commun.

« Le développement du commerce intra-régional dans un bloc commercial élargi composé de 26 pays d'Afrique de l'Est et d'Afrique australe devrait créer un PIB combiné de 875 milliards de dollars, un « marché viable », a précisé Gabriel Negatu.

La Tunisie va emprunter 1,2 milliard de dollars

En Tunisie, le ministère de l’Investissement et de la Coopération internationale est en train de négocier un emprunt de 1,2 milliards de dollars auquel devraient contribuer la Banque mondiale et la BAD pour 500 millions de dollars chacune.

L’Union européenne devrait également abonder cet emprunt avec un don de 112 millions euros, a indiqué vendredi, 9 août 2012, Ridha Bettaieb, ministre de l'Investissement et de la Coopération internationale. Cet emprunt s’inscrit dans le cadre du second programme pour le redressement économique.

Ne plus dépendre des bailleurs de fonds

« Cela se traduit par la construction d'économies fortes qui sont tributaires du commerce et des investissements, plutôt que fondées sur l'aide des bailleurs de fonds », a également indiqué le directeur régional de la BAD.

Après avoir mis en avant l'importance des infrastructures dans l'accroissement du commerce intra-régional, il a précisé que les besoins de l'Afrique dans ce domaine sont évalués à 93 milliards de dollars par an.


Ajouter un article

Guidage de Service
Facebook Twitter LinkedIn Digg Sina Weibo RSS Feed SiteMap XML Print