Bonjour , Bienvenue sur TOAFRICA.NET.
Centre des Membres Connexion Inscription Gratuite

MCB Focus plaide pour une coopération accrue en Afrique

       Date: 2012-08-21

    Balise: Afrique, Afrique coopération

Résumé: En effet, malgré la volatilité de l’économie globale, la croissance en Afrique a été de 5,2 % en 2011. Croissance soutenue aussi bien par les réalisations des Etats riches en ressources, comm…

En effet, malgré la volatilité de l’économie globale, la croissance en Afrique a été de 5,2 % en 2011. Croissance soutenue aussi bien par les réalisations des Etats riches en ressources, comme le Ghana, le Mozambique, le Nigeria et le Congo, que celles des Etats qui n’en ont pas, tels le Rwanda et l’Ethiopie.

Devant les incertitudes de la crise dans la zone euro, MCB Focus, dans son édition d’août, publié vendredi soir, fait un véritable plaidoyer pour une extension des frontières économiques mauriciennes en Afrique.

Se basant sur la croissance de l’économie africaine, les analystes de la Mauritius Commercial Bank (MCB) soulignent que l’Afrique doit être l’objectif légitime de notre stratégie de diversification des marchés.

L’Afrique subsaharienne a attiré 29 milliards de dollars de Foreign Direct Investment (FDI) en 2010 et 37 milliards de dollars en 2011.

De fait, les perspectives économiques dans cette région s’annoncent prometteuses, s’appuyant entre autres sur la stabilité politique et les réformes économiques. Et cela, bien que le continent africain est confronté à de nombreux défis, au niveau des infrastructures et des services de santé et d’éducation, entre autres.

Selon MCB Focus, Maurice est bien positionnée pour émerger comme un  catalyseur de la coopération régionale.

Plusieurs opérateurs économiques locaux ont déjà étendu leurs opérations  en Afrique. La participation accrue dans des zones économiques spéciales du continent a également été observée.

Les exportations de Maurice vers l’Afrique ont connu une croissance annuelle d’environ 11 % entre 2005 et 2011, pour atteindre plus de Rs 13 milliards, l’année dernière.

Une nouvelle impulsion au positionnement régional du pays aidera la croissance économique et les perspectives de développement pour passer à un autre palier, soutiennent les analystes de la MCB. En raison, notamment, des répercussions des problèmes économiques en Europe, sur l’économie locale.

L’extension des frontières économiques mauriciennes, avec les nouveaux marchés disponibles, sera bénéfique aux exportations des biens et services, observe MCB Focus. «It is desirable that the country embraces a holistic approach to tap into the abounding opportunities on the African continent », soulignent les analystes de la MCB.


Ajouter un article

Guidage de Service
Facebook Twitter LinkedIn Digg Sina Weibo RSS Feed SiteMap XML Print