Bonjour , Bienvenue sur TOAFRICA.NET.
Centre des Membres Connexion Inscription Gratuite

La Chine accorde 2 financements de 16,5 milliards de FCFA au sénégal

       Date: 2012-12-14

    Balise: Chine, sénégal, financements

Résumé: Dans le cadre de la coopération économique et technique et du financement de la phase complémentaire du projet de la « Boucle de Dakar », la Chine a accordé au Sénégal 16,5 milliards de FCfa…

Dans le cadre de la coopération économique et technique et du financement de la phase complémentaire du projet de la « Boucle de Dakar », la Chine a accordé au Sénégal 16,5 milliards de FCfa. Les deux accords de financement ont été signés à Dakar.

Le ministre de l'Economie et des Finances, Amadou Kane, et l'ambassadeur de la République populaire de Chine au Sénégal, Xia Huang, ont signé deux accords à Dakar. A travers ces accords, soutient l'ambassadeur, la Chine prévoit de mettre à la disposition du Sénégal un financement d'un montant de 202 millions de yuans, soit environs 16,5 milliards de FCfa.

Le premier accord porte sur la coopération économique et technique entre les deux pays. Il prévoit la mise en place d'une subvention de 100 millions de yuans, soit environ 8,2 milliards de FCfa. Ce financement va appuyer le gouvernement du Sénégal dans la mise en oeuvre de sa politique de développement.

La seconde convention porte sur un accord-cadre pour le financement de la phase complémentaire du projet de la « Boucle de Dakar ». Il porte sur un prêt de 102 millions de yuans, soit environ 8,364 millions de FCfa, destiné au financement complémentaire du projet de réseau de distribution électrique de 90 Kva. Cet important projet a été initié pour faire face à l'accroissement constant de la demande de la capitale sénégalaise en électricité.

Il s'agit essentiellement d'augmenter les capacités de transit du réseau, de réduire les pertes techniques d'énergie électrique et d'augmenter le nombre de postes injecteurs à Dakar. Sa mise en oeuvre devrait permettre l'accroissement de la capacité des postes de transformation de Hann et Bel-Air, et surtout la création de cinq autres postes à la Patte d'Oie, à l'aéroport, à l'Ucad et au centre-ville, déclare le ministre.

La convention a été paraphée à Dakar, par le chef de Délégation de l'Union européenne (Ue), Dominique Dellicour, et le ministre de l'Economie et des Finances, Amadou Kane. Ce financement va s'étaler sur cinq ans. Il inclut une contribution de 500.000 euros du Sénégal, soit 328 millions de FCfa. Selon Amadou Kane, ce financement permettra de faire face à trois exigences majeures de la mise en oeuvre de la coopération entre l'Ue et le Sénégal.

La première exigence, soutient le ministre, est imposée par l'internationalisation des échanges et la nécessaire intégration régionale qui rendent indispensables le recours à une expertise qualifiée dans l'identification, la formulation et la préparation des projets pour assurer l'adéquation entre les enjeux globaux et leur ancrage local.

La deuxième exigence vise à élargir le cercle des acteurs concernés par l'implication des groupes d'opinions, la société civile, le parlement et les autorités locales, qui doivent être régulièrement informés sur les politiques communautaires et sur les relations entre l'Ue et le Sénégal. La troisième exigence concerne l'appui aux services de l'Ordonnateur national (On) du Fed qu'il convient de poursuivre et de renforcer pour encore améliorer la mise en oeuvre de la coopération.

2 Pages Courant:1 Première Précédent Suivant Dernière Aller à la Page


Ajouter un article

Guidage de Service
Facebook Twitter LinkedIn Digg Sina Weibo RSS Feed SiteMap XML Print